Mont Saint Michel (France) du 30 au 31 mai 2015

31Mai - by admin - 0 - In Europe France Récit

Du 30 au 31 Mai 2015

Hotel Mercure
Hotel Mercure

Novembre 2014: Inscription au Marathon puis réservation de l’hôtel. D’abord le Saint Aubert *** puis devant des avis négatifs sur plusieurs forums, je me décide ensuite pour le Mercure **** situé non loin.

Mai 2015: Réservation des restaurants au Val Saint Père et au pied du Mont Saint Michel. Toujours choisis en fonction de leurs bonnes notes.

D’abord le « Treize assiettes » est un hôtel-restaurant situé sur notre trajet mais surtout, il fait partie d’un cadeau Smart box que notre fille nous a offert pour Noël. Autant bien en profiter.

Samedi 30 Mai 2015

img_1886Nous quittons à l’aube la maison. Les routes sont bien dégagées. Le ciel est dégagé. Direction Le Val Saint Père, restaurant « Treize assiettes » où nous sommes accueillis par une femme d’un certain âge.

Elle nous place près d’une table où sont déjà installées deux femmes d’âge mûr. D’autres clients viendront et la moyenne d’âge sera aux alentours de 60 ans! Un charmant jeune homme vient nous apporter les cartes.

Emincé de Seiche à la Spiruline
Emincé de Seiche à la Spiruline

Je choisis le menu découverte : Emincé de Seiche à la Spiruline, l’algue des Sportifs, Couscous de la mer, plateau de fromages dont un brie normand et un fromage blanc aux coulis de fruits rouges. Le tout arrosé d’un petit Sancerre.

Couscous de la mer
Couscous de la mer

Le repas est excellent mais le service est très lent. C’est bien dommage. Nous ne mourrons pas de faim mais nous avons hâte de rejoindre le Mont pour le visiter.

Nous repartons de cette étape bien repus et nous nous dirigeons vers Saint Malo pour récupérer mon dossard.

Saint Malo: l’expo se trouve sur les quais, la récupération du dossard et du tee-shirt (il ne restait que la taille XXS ou 12-14 ans pour une fois!) est rapide. Nous n’avons pas le temps de visiter la ville que nous avons traversé à toute allure. Nous n’avons vu que des HLM moches et gris.

dsc_2697Nous sommes contents de voir au loin le Mont Saint Michel qui se dresse fièrement. Notre hôtel est situé aux portes du Mont. Pour y accéder, il faut entrer dans par la Caserne et grâce à un code à usage unique communiqué par SMS la veille de notre arrivée. La zone est actuellement en travaux, les véhicules circulent alternativement.

Notre chambre
Notre chambre

Hôtel Mercure. L’accueil est agréable, le check-in rapide et notre chambre est prête. La 117. J’avais demandé une chambre au calme et elle l’est. La salle de bain est correcte. Notre fenêtre a une vue sur le Couesnon.

Dans la navette
Dans la navette

Après avoir déposé nos valises, nous nous dirigeons vers l’entrée pour prendre la navette gratuite qui nous amène au pied du Mont. Déjà une foule s’y presse. nous grimpons prestement vers l’Abbaye en slalomant dans les étroites ruelles. Nous avons la météo de notre coté, un beau soleil inonde le mont. C’est un endroit très photogénique.

Entrée de l'Abbaye
Entrée de l’Abbaye

Nous avons de la chance, il fait un soleil radieux et les touristes commencent à fluctuer tranquillement.

Comme la plupart du temps, nous commençons par le haut. Nous grippons péniblement les centaines de marches pour accéder à l’Abbaye. Nous prenons un ticket et débutons notre visite.

Nous accédons aux remparts d’où nous pouvons admirer la vue imprenable sur la baie et le Couesnon.

Cloitre
Cloitre

Ensuite, nous admirons le cloitre et son jardin reposant.

Et enfin, nous admirons la salle des Gardes avec l’immense cheminée.

Après deux heures de visite, nous rentrons à notre hôtel quelques minutes avant de rejoindre notre prochaine étape.

Velouté de carottes
Velouté de carottes

La Ferme Saint Michel. Située à l’entrée de la La Caserne, elle est classée n°2 parmi les meilleurs restaurants du Mont.

L’endroit est calme, les plafonds hauts. Une mise en bouche nous est servie tandis que notre commande vient d’être livrée à la cuisine: Un velouté de carotte.

Terrine de légumes et son coulis de tomate
Terrine de légumes
et son coulis de tomate

Ensuite, pour moi, je déguste une terrine de légumes et son coulis de tomate, Gigot d’agneau pré salé avec gratin dauphinois et purée de carotte /céleri et je termine avec un Far normand aux pommes et au Calvados, le tout arrosé d’un Côte de Blaye. Bref, absolument pas une Pasta Party.

Nous rentrons à notre hôtel à pied. Rapidement, j’ai sommeil et je prépare mes affaires pour demain.

Je programme mon alarme sur mes deux montres au cas où l’une ferait faux bond.

La nuit est chaude, je transpire. Le thermostat est resté bloqué sur 23°C toute la nuit!

Dimanche 31 Mai 2015

Réveil à 5h15 en sursaut. J’avale mon dernier gâteau sport avec une gorgée de thé chaud. Il pleut à grosses gouttes sur le Mont.

Suite du récit ici…

Après le marathon, j’ai la tête et surtout les jambes en compote. Je retrouve enfin mon mari sur la route, inquiet de ne pas me revoir de sitôt. Nous rejoignons notre chambre et une bonne douche bien chaude me
revigore.

Huitres creuses
Huitres creuses

J’ai un peu faim et j’ai réservé une table dans notre dernier restaurant gastronomique « Le Pré Salé » proche de notre hôtel.

Nous sommes accueillis par le maître d’hôtel qui nous place près de la baie vitrée. La salle est comble. Les serveurs s’affairent autour des clients plutôt d’âge mûr.

Emincé de haddock crème de poivron rouge/tagliatelle
Emincé de haddock crème de poivron rouge/tagliatelle

Menu découverte: Six Huitres creuses de pleine mer n°3, Emincé de haddock crème de poivron rouge/tagliatelle, salade, « gâteau » aux épices et aux agrumes, le tout arrosé de vin blanc sec de Normandie issu du cépage « Pinot noir ».

"Gâteau" aux épices et aux agrumes
« Gâteau » aux épices et aux agrumes

Il est 16h30 quand nous sortons enfin de table. Il nous faut rejoindre nos pénates. Hélas, cette fois-ci, le temps n’est pas clément, il pleut à torrent et je déteste conduire sous la pluie. De plus, nous ne sommes pas les seuls à vouloir rentrer chez nous. Nous écopons de 90 minutes de bouchons…

Nous sommes lessivés à notre retour.

Qu’il est bon de rentrer à la maison…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *