Corée du Sud du 13 au 22 mars 2015

23Mar - by admin - 0 - In Asie Campagne Récit Urbain

Au pays du matin calme

Drapeau Corée du Sud
Drapeau Corée du Sud

Programme de Marco et Vasco

14 mar. 2015 – 17 mar. 2015 – Séoul – 3 nuits à l’hôtel Hotel Sunbee

17 mar. 2015 – 18 mar. 2015 – Andong – 1 nuit à l’hôtel Maison Coréenne Rakkogojae

Itinéraire
Itinéraire

18 mar. 2015 – 20 mar. 2015 – Gyeongju – 2 nuits à l’hôtel Shillabang Hanok

20 mar. 2015 – 21 mar. 2015 – Busan – 1 nuit à l’hôtel Busan Sunset Business Hotel

21 mar. 2015 – 22 mar. 2015 – Séoul – 1 nuit à l’hôtel Hotel Sunbee

Pas de visa nécessaire, juste un passeport valide.

Liens utiles: Visit seoul, Visit Korea, Palais royaux, Blog sur la Corée,
Visiter Séoul, Carnet de voyage en Corée, Apprendre le coréen peut être utile, autres leçons de coréen, Ecrire le coréen,

Vendredi 13 Mars 2015: Départ de France en direction de la Corée

Villes: Paris\Incheon

Notre siège
Notre siège

Décollage de France en direction de la Corée du Sud.

Envol au départ de Paris Roissy CDG en direction de l’aéroport international de Séoul Incheon, la capitale de la Corée du Sud, qui se situe au nord-ouest du pays.

Repas et nuit en vol.

6h00- Je suis rentrée à minuit d’un repas professionnel. Mais à 5h, me voilà les yeux grands ouverts. C’est toujours ainsi avant un grand voyage. Le petit-déjeuner a du mal passer quand même.

Salle d'attente à Roissy
Salle d’attente à Roissy

7h15- Le taxi vient nous chercher à l’heure convenue. En fin de compte, les bouchons ne nous gênent pas, nous arrivons sans encombre à Roissy-CDG. L’enregistrement au comptoir de British Airways est rapide et aisé.

Salle d’attente de l’aérogare, un piano rouge attend les éventuels virtuoses.

Repas à bord
Repas à bord

Nous embarquons à bord de l’A 320 vol BA 137 en direction d’Heathrow. Siège 16AB. Mon voisin tient aussitôt la conversation. Nous discutons de voyage, travail en tant qu’expat, de plongée. Les 1h20 de trajet se déroulent rapidement.

Première classe, mais pas pour nous
Première classe, mais pas pour nous

Escale de deux heures à Londres. Lors de ce deuxième enregistrement, l’hôtesse nous informe que nous avons été surclassé en World Traveller Plus. Chouette, c’et bien la première fois. Quelle bonne surprise! 22FG.
Les siègent sont plus larges, et nous disposons d’un repose-pied. Mais pas de hublot, on ne peut pas tout avoir. Mon voisin s’est enfoncé deux écouteurs dans les oreilles.

Repas à bord
Repas à bord

Je décide de m’attaquer à ma télé et j’enchaine deux films ( en version française, il n’y en a que 6 sur les 50 proposés). Tant pis, je visionne avec plaisir « Equalizer » (Avec Denzel Washington. Un ancient agent retrouve son passé
en voulant arracher une jeune fille des griffes de son proxénète) et « Imitation Gammes ( un génie essaie de déchiffrer le code secret d’une machine des Nazis).

Tube piment coréen
Tube piment coréen

Notre premier repas à bord est coréen, arrosé de vin blanc puis de vin rouge. Je goûte au kimchi pour la première fois. En prévision du jet lag, j’avale 1/2 somnifère mais malgré cela, je n’y arrive pas.

Le sommeil est haché. Nous accordons nos montres à l’heure locale.

Petit-déjeuner anglais avec des saucisses. Hum!!!

Samedi 14 Mars 2015: Arrivée et première découverte de Séoul

Bienvenue à Seoul
Bienvenue à Seoul

Villes: Incheon\Séoul

Les formalités à l’aéroport de Séoul Incheon sont simples. Service d’immigration, réception des bagages. Nous posons enfin le pied sur le sol séoulite.

10h00- Grand soleil. J’achète nos billets pour le bus dans l’aéroport, à gauche près de la sortie 5. Dehors, l’arrêt est sur la droite. Il existe différents bus, qui rejoignent Séoul. Si vous indiquez le nom de
votre hôtel au guichet, on vous dirigera vers le bus qui se rend dans le quartier de votre hôtel. Airport Limousine bus 6011.

Metro de Seoul
Metro de Seoul

« Capitale de Corée depuis 600 ans, Séoul oscille entre modernité et tradition. Mégalopole de 11 millions d’habitants, Séoul est ville ancrée dans son époque, elle a su nous séduire par son l’atmosphère très animée et la vie qu’elle dégage.

Mais derrière les tours et buildings modernes, se cachent d’innombrables trésors du passé à découvrir : palais, jardins et tombes royales.

Sejong the Great Statue
Sejong the Great Statue

Parsemée de lieux de culture, Séoul également une ville verte, avec de nombreux parcs, cours d’eau, forêts et des montagnes à proximité. Une ville secrète, emplie de charmes secrets, au cœur de laquelle il fait bon
se perdre, pour être encore plus agréablement surpris et conquis ! »

Après 50 minutes de trajet, le bus nous dépose près de la station Anguk sortie 6. Les indications des guides sont correctes, je retrouve tous les repères. Malgré tout, je me renseigne auprès du centre d’information touristique d’Insadong qui me confirme notre chemin. C’est samedi, la route est piétonne et un monde fou s’y côtoie. Insadong 7-gil, c’est ici qu’il faut tourner à droite, l’hôtel est situé dans une ruelle très calme.

Sur le pas de la porte
Sur le pas de la porte

Hotel Sunbee: il est identique aux photos sur le net. Le réceptionniste parle bien anglais et notre chambre est prête: 703. Elle est grande et très bien équipée.

Après nous être débarbouillés, nous sommes à la recherche d’un restaurant. Nous en choisissons un près de l’hôtel au hasard. Il est en sous sol, et le serveur ne parle pas un mot d’anglais. Nous demandons un plat dont la photo semble appétissante et nous nous retrouvons avec des plats tellement mais tellement épicés que je me retrouve deux heures après avec les intestins en feu! Sans oublier que nous l’avons arrosé de soju, boisson nationale à base d’alcool de riz (17°).

Notre chambre
Notre chambre

Mais ce n’est pas tout, je dois récupérer mon dossard. Heureusement que j’ai téléchargé sur mon téléphone l’application du métro de Séoul dont le réseau est dense mais simple par rapport à celui de Tokyo. Une fois
que l’on a compris le fonctionnement, c’est encore plus facile qu’à Paris. Nous achetons un carte rechargeable la T Money bien pratique pour ne pas faire la queue au guichet à chaque fois.

Affiche marathon
Affiche marathon

Bon, il est temps de récupérer mon dossard. Direction Chungjiongno station, où se situe le siège de l’organisation. Grâce aux photos sur le site officiel , nous reconnaissons l’endroit. Nous montons au 3è étage et au fond du couloir, deux personnes nous accueillent et distribuent les dossards. Ouf, j’ai le mien mais ils se sont trompés sur mon nom, tant pis. Dans mon sac se trouve un tee-shirt manche longue Asics mais hélas sans le logo du marathon, un tube de dentifrice et une brochure d’information sur le marathon …en coréen. Nous rentrons à l’hôtel pour déposer le tout.

Nous repartons vers le marché Dongdaemun, réputé pour ses marchands de vêtements. L’endroit est immense, nous ne savons où regarder. Il y a de tout mais le coin des chaussures m’intéresse. J’essaie des runnings
blanches en soldes. Je communique avec le vendeur par signes car il ne comprend pas l’anglais. Et nous arrivons à nous comprendre car j’achète ces chaussures.

Sanctuaire de Jongmyo
Sanctuaire de Jongmyo

Le sanctuaire de Jongmyo est un sanctuaire confucéen dédié aux membres de la famille royale de la dynastie Choson. Selon l’UNESCO, c’est le plus vieux sanctuaire royal confucéen ; les cérémonies qui y ont encore lieu continuent une tradition établie au XIVe siècle. Le sanctuaire de Jongmyo et son terrain occupent un site de forme ovale de 19,4 hectares. L’endroit est paisible et prête à la méditation. En plein Séoul, ce lieu est zen. Nous prenons pleins de photos.

Insadong street
Insadong street

Insadong street est piétonne les samedi et dimanche et elle est pleine de monde ce jour: coréens et touristes, petits et grands, amoureux et familles. Nous avons du mal à nous frayer un chemin. Difficile de trouver des souvenirs à ramener.

Ma pasta party
Ma pasta party

Mais je dois me ménager pour demain, nous cherchons et trouvons dans le coin un restaurant qui propose du Mandu and Tteokguk (Soupe de raviolis et soupe de rondelles de pâte de riz), idéal pour les glucides lents utiles pour demain.

Arrivée à l’hôtel, je prépare mes affaires de course. Couchée tôt.

Nuit à l’hôtel Sunbee à Séoul

Dimanche 15 Mars 2015: Marathon et Visite de Séoul

Ville: Séoul

L'élite
L’élite

C’est le grand jour, je ne peux pas prendre le petit-déjeuner dans l’hôtel car il est trop tôt. Je me contente de mon gâteau-sport maison ramené dans les valises.

Récit de la matinée du Marathon de Seoul ici…

Dans le métro du retour vers l’hôtel, je serre avec bonheur ma médaille gagnée ce matin.

Arrivée à l’hôtel, je prends une douche revigorante mais je n’ai pas faim du tout, je termine un petit gâteau qui traine et une heure après, me voici prête pour la conquête de la ville.

Musée Samsung
Musée Samsung

Direction Leeum, musée d’Art Samsung, station Hangangjin, sortie 1. Comme le temps est compté, nous décidons de débuter la visite par le musée 2 qui expose l’art contemporain. Nous découvrons des artistes comme Gwon Osang dont la photo-sculpture « Bbd » est magnifique. Les artistes coréens existent.

Nous allons aussi jeter un coup d’œil dans le musée 1 qui regroupe l’art traditionnel coréen notamment des oeuvres en
céladon
, l’art bouddhiste, les peintures et les objets métalliques.

Nous rejoignons Insadong pour le lèche-vitrine et le plaisir de croiser des milliers de coréens.

Ssamsegil
Ssamziegil

Ssamziegil est un centre commercial dont la particularité est d’être situé au milieu d’un quartier très touristique mais aussi de contenir pleins de petites boutiques originales situées le long d’une coursive en colimaçon autour une cour bien éclairée.

Nous revenons nous reposer un peu à l’hôtel avant de ressortir pour manger enfin. Nous optons pour le « Gogun » ( restaurant situé dans Ssamziegil) spécialisé dans le traditionnel Jeonju bibimbap. Etonnant car à notre arrivée, le serveur nous informe que le restaurant fermait à 22h.
Nous avons donc opté rapidement pour leur spécialité ( un chaud et un très chaud). C’est vraiment frais et délicieux.

Nuit à l’hôtel Sunbee à Séoul

Lundi 16 Mars 2015: La forteresse de Suwon

Villes: Séoul\Suwon\Séoul

dsc_2099Nous prenons le Petit-déjeuner au rez de chaussée (1st floor) composé de soupe de riz, kimchi, yaourt, thé et gâteau. Assez pour tenir jusqu’au soir.

Départ de Séoul à Séoul Station en direction de la ville de Suwon par le train Korail (Mugunghwa).

« Située à une heure de Séoul, Suwon est une ville d’un million d’habitant, agréable de par les jardins et la forteresse qui rendent le centre-ville tout à fait charmant ».

Spectacle équestre
Spectacle équestre

Depuis la gare de Suwon, nous nous adressons à l’office du tourisme à côté de la gare, sortie à gauche, nous prenons un bus gratuit qui justement va démarrer et qui nous emmène jusqu’au village folklorique coréen.

Reconstitution d’un mariage coréen

Véritable musée à ciel ouvert, le village folklorique coréen a recréé la vie d’une communauté d’autrefois avec les artisans fabriquant de céramiques, les tisserands, les maréchaux-ferrants, œuvrant selon des
méthodes ancestrales. Deux cent soixante habitations traditionnelles sont réunies en ce lieu. Un petit théâtre accueille des représentations de musique et spectacles traditionnels, la reconstitution d’un mariage typique. Ateliers de calligraphie, de sculpture de masques en bois pour le théâtres présentent aussi de l’intérêt.

Fabrication de cuillère
Fabrication de cuillère

Il est tôt et les touristes ne sont pas encore arrivés, nous en profitons pour prendre des photos. Nous assistons à un spectacle équestre et à une reconstitution d’un mariage traditionnel.

Difficile montée
Difficile montée

Ensuite, nous enchainons avec la forteresse de Hareng.
« Lorsque l’empereur Chongjo, de la dynastie Choson, transféra le tombeau de son père à Suwon à la fin du XVIIIe siècle, il l’a entouré d’importants ouvrages défensifs conçus selon les préceptes d’un influent architecte militaire de l’époque, qui alliait les dernières découvertes de l’Orient et de l’Occident en ce domaine. Les remparts massifs, qui s’étendent sur presque 6 km, percés de quatre portes et dotés de bastions, de tours d’artillerie et d’autres éléments, subsistent toujours.

Vue d'en haut
Vue d’en haut

La forteresse de Hwaseong est un exemple remarquable des débuts de l’architecture militaire moderne. Elle intègre les particularités les plus développées de cette science : c’est pour cette raison que l’Unesco a
inscrit cette forteresse au Patrimoine de l’Humanité en 1997. »

Cloche
Cloche

La navette nous dépose à la porte Paldamun, porte Sud et nous commençons à gravir les marches abruptes pour atteindre Seonam Gangu, un point d’observation proche du sommet de Paldalsan (143m). Heureusement qu’il fait beau car nous peinons. Contrairement aux séoulites âgés que nous croisons sur notre chemin et qui grimpent avec aisance.

dsc_2125La vue d’en haut est magnifique mais à force de tourner, nous nous égarons. Je demande mon chemin à deux jeunes hommes qui malgré leur anglais balbutiant nous font comprendre qu’ils vont gentiment nous raccompagner en voiture jusqu’à la porte Paldamun. C’est ainsi, ils veulent vraiment rendre service, nous sommes un peu confus.

Buksumum
Buksumum

Hwahongmun: Egalement connue sous le nom de Buksumun (porte de l’eau du Nord) est la porte Nord de la forteresse. La Porte de pierre est surmontée d’un pavillon à un étage, et contient sept arches de tailles différentes pour mieux permettre à l’eau de s’écouler. L’ouverture centrale est plus large que celles vers l’extérieur, la rendant plus apte à contrôler les précipitations.

Le long de la rivière
Le long de la rivière

Des vannes furent installées aux murs nord et sud afin de permettre aux eaux de la rivière Suwoncheon de s’écouler librement à travers la forteresse en direction du Sud. Sur la colline à l’est de la porte se tient
le fabuleux banghwasuryujeong. La vue sur les eaux vives qui s’écoulent sous les arches est si belle qu’elle est considérée parmi les  » Huit plus beaux paysages de Suwon « .

Hum, c'est bon!
Hum, c’est bon!

Après avoir marché pendant plus de deux heures, nous nous engouffrons dans le marché de Yeongdong. Je tombe sur une marchande d’insecte, je me tâte et achète un verre de bondaegi, larves de vers à soie, pour 1,9 euro. J’en goûte une dizaine avec inquiétude, pour ne pas mourir idiote, mais je n’aime pas. Discrètement, je jette le reste du gobelet dans une poubelle.

Bouteille de soju
Bouteille de soju

Le soir, vous rentrons à Séoul par le même train, où nous poursuivons la visite du quartier d’Insa-Dong. Nous choisissons au hasard un restaurant où nous goûtons un un bulgogi et un galbi toujours arrosés de soju.

Nous nous imprégnons de culture traditionnelle et nous parcourons ce quartier magique, où se côtoient galeries d’art, boutiques d’artisanat, maisons de thé et restaurants traditionnels. Les petites rues, piétonnes le week-end, sont très agréables, pleines de vie et de couleurs.

Nous rentrons à l’hôtel, fourbus, les yeux et les oreilles pleins d’étoiles.

Nuit à l’hôtel Sunbee à Séoul

Mardi 17 Mars 2015: Au cœur d’un village traditionnel coréen

Villes: Séoul\Andong

Andung
Andung

Petit-déjeuner dans l’hôtel. Nous nous levons un peu tard, il faut nous dépêcher pour attraper le train. Nous laissons une valise inutile à l’hôtel et que nous récupérerons à notre retour samedi.

Andong
Andong

Je pense que j’ai compté trop juste car les couloirs du métro sont immenses et nous courons comme des fous jusqu’à la gare. J’ai peur de rater notre train. Les billets sont déjà pré-réservés. Notre train démarre
à 8h25 et ma montre indique 8h26 lors de notre montée des escalators de la gare de Cheongnyangni. Je pense que c’est raté. Nous nous approchons de l’hôtesse de gare et lui fait comprendre que nous avons raté notre train et lui montre notre billet.

Notre déjeuner à Andong
Notre déjeuner à Andong

Par miracle, elle nous dit qu’il est encore à quai et qu’elle va les prévenir de nous attendre!!! Elle les appelle par talkie et nous dirige vers l’ascenseur, nous arrivons essoufflés dans le wagon et le train
démarre aussitôt. Ouf!!! C’était moins une. Pour une fois, un retard de train est bénéfique.

Bus vers le village
Bus vers le village

Andong: A l’Office, l’hôtesse nous distribue les horaires des bus pour Andong. Nous avons le temps de nous restaurer ici.
En attendant le bus 46 qui nous amènera à Hahoe village, nous entrons au hasard dans un restaurant qui sert des barbecues. Grand bien nous a fait car l’hôtesse est absolument charmante et nous met tout de suite à l’aise. Nous mangeons assis et nous dégustons pour dix. C’est frais et nous découvrons des saveurs et des odeurs nouvelles.

Notre logement à Hahoe
Notre logement à Hahoe

Capitale spirituelle et culturelle de la Corée. Elle fut un important centre du bouddhisme durant l’époque de Silla et il reste de nombreux stupas construits dans les environs.
De plus, Andong fourmille de reliques de l’époque Joseon, parmi lesquelles de magnifiques écoles confucéennes et des villages rustiques n’ayant guère changé au cours des siècles.

Arbre sacré
Arbre sacré

« Le village traditionnel de Hahoe abrite 45 demeures traditionnelles.
Le petit hameau paisible et rural d’Hahoe est fier de son héritage et de son mode de vie. Ce village idyllique, délimité par les méandres du ruisseau Hwacheon et entouré par de jolies montagnes, est une adresse
incontournable. Errer dans ses allées romantiques aux murs d’argile est une façon inoubliable de passer une après-mid d’autant que le soleil est de la partie. La vue sur le village depuis la colline Buyongdae située de l’autre côté de la rivière est tout simplement inoubliable mais en hiver, la traversée est impossible par manque de client ».

Notre chambre à coucher
Notre chambre à coucher

Nous trouvons facilement notre auberge composée de 3 logements, située en face du ferry et prenons possession de notre chambre de confort simple mais qui possède charme et authenticité.
Le futon est posé à même le sol. Le chauffage est de type ondol, ce qui est agréable quand on marche pieds nus.

Notre terrasse
Notre terrasse

Heureusement que nous avons bien mangé ce midi car la maison ne prépare pas de diner et les restaurants du village sont fermés en hiver. L’auberge a quand même prévu de la soupe instantanée que nous avalons pour ne pas nous coucher le ventre vide.

Mud sauna
Mud sauna

Particularité de ce séjour: le yellow-mud sauna, un sauna traditionnel coréen. Cette boue jaune est connue comme « le Stockage de l’énergie Solaire » et on dit que c’est essentiel pour toute l’humanité.
Cette boue fertile contient des substances naturelles qui sont tirées des bords de la rivière et la couleur jaune est un résultat du certain fer et le composé de minéraux trouvé dans l’eau. Il préserve la chaleur,
la fraîcheur et l’humidité en conséquence à chaque changement climatique et les redistribue convenablement.

Kim et moi
Kim et moi

Le soir, je revêts une sorte de pyjama que m’a prêté l’hôtesse avant de rejoindre le sauna. C’est une pièce d’environ 9 mètres carré qui sent bon l’herbe aromatique, le « seu » qui serait bénéfique pour les problèmes digestifs et féminins?
Un couple y est déjà installé. Aussitôt, la femme me demande d’où je viens. Quand je lui annonce que je suis française, elle a un grand sourire et me dit que justement, elle apprend le français depuis 6 mois. Et nous passons 90 minutes à parler de nous en français. Rencontre improbable et hallucinante. Elle me propose de plier et de nouer ma serviette en forme de corne de bélier autour de la tête à la coréenne et je nous prends en photo. J’adore ce genre de rencontre spontanée. Je n’oublierai pas.

Je m’endors comme une masse, épuisée mais détendue.

Nuit dans une maison traditionnelle coréenne Hanok, Rakkojae à Andong.

Mercredi 18 Mars 2015: Gyeongju, ancienne capital

Villes: Andong\Gyeongju

Petit déjeuner
Petit déjeuner

Petit-déjeuner coréen composé de poissons, riz , kimchi et thé dans la maison hanok, nous nous préparons pour vous partir à la gare de Andong pour Gyeongju. Pas de chance, il pleut à torrent depuis ce matin.

Nous ne pouvons repartir prendre le bus au terminal situé à l’extrémité du village à pied est difficile sans parapluie. Comment l’expliquer à l’hôtesse qui ne parle pas anglais. Heureusement, Kim vient à notre rescousse. Elle me demande, à ma grande surprise, de faire « la bise » à notre départ.

Quand la pluie s’arrêtera-t’elle donc? A la gare, nous achetons une bonne bouteille de soju d’Andong.

Notre Bed and Breakfast à Gyonju
Notre Bed and Breakfast à Gyeongju

Gyeongju: la pluie ne cesse pas. C’est moche une ville mouillée.

« Ce véritable musée à ciel est un des sites archéologiques les plus riches d’Asie. Capitale du royaume de Silla durant 1000 ans, dès le début de notre ère, elle atteint son apogée en 674 lorsque Silla unifia le pays, ce qui représente l’âge d’or de la Corée.

Les tombes royales
Les tombes royales

La capitale était alors riche, prospère et brillante, dotée de palais et de temples magnifiques. Le site est abandonné au Xème siècle par l’aristocratie qui se rallie au nouveau pouvoir.
Les monuments tombèrent ensuite en ruine et les paysans se mirent à cultiver des rizières au milieu des stupas jusqu’à ce que le XXème siècle redécouvre Gyeongju et ses trésors ! Les fouilles ne sont toujours pas terminées et on découvre encore aujourd’hui de nombreuses tombes enfouies sous terre ».

Gargotte
Gargotte

Pour cette première journée à Gyeongju, nous ne pouvons aller bien loin tant la pluie est forte. Nous nous résignons à parcourir les allées du marché couvert. Nous nous arrêtons manger dans une gargotte.
C’est très bon, nous ne savons pas ce que nous avons choisi de manger mais c’est très bon. Probablement du Bindaetteok et autres spécialités.

Nuit en hébergement traditionnel Shillabang Hanok à Gyeongju.

Jeudi 19 Mars 2015: Temples et grottes

Villes: Gyeongju

Petit déjeuner
Petit déjeuner

Après notre petit-déjeuner à l’auberge qui est plus que succinct (pain de mie, beurre et confiture en portion liliputienne), nous découvrons enfin sous un ciel plus dégagé la ville de Gyeongju.
Deux sites majeurs se trouvent dans la région de Gyeongju : le temple Bulguksa et la grotte de Seokguram.

Temple
Temple

Bus n°11 pour le Temple Bulguksa. A l’origine bâti en bois en 535, puis construit à nouveau en 774, ce temple témoigne du savoir-faire
des architectes coréens à l’époque de Silla. Les ponts de pierre, les escaliers et la pagode sont des chefs d’œuvre originaux.

Ensuite, nous attendons la navette (bus n°12) pour la grotte.

En route vers la grotte
En route vers la grotte

Grotte de Seokguram
Aménagée au VIIIe siècle sur les pentes du mont T’oham, la grotte de Seokguram renferme
une statue monumentale de Bouddha regardant la mer dans la position bhumisparsha mudra. Avec les représentations de divinités, de bodhisattva et de disciples qui l’entourent, sculptées en hauts reliefs et bas reliefs avec délicatesse et réalisme, c’est un chef-d’œuvre de l’art bouddhique d’Extrême-Orient.

Belle randonnée
Belle randonnée

Comme l’arrêt de bus pour le retour est à 2,2km à pied mais en dénivelé négatif, nous décidons de parcourir le chemin. Nous croisons des courageux marcheurs qui, eux le remontent. Il nous faudra une heure pour revenir à Bulguk-sa car la pente est abrupte, la promenade est agréable et des panneaux explicatifs nous ralentissent.

Retour au centre-ville de Gyeongju par le bus n°10.

Tumuli park
Tumuli park

Nous n’avons pas encore faim, nous enchainons alors avec la visite du Tumuli parc.

Au cœur du centre ville se trouve le parc des tumuli qui renferme 23 tombeaux de souverains du Silla et de leurs familles. Plus discrets que les pyramides égyptiennes, ces monticules recouverts d’herbe ont pourtant la même raison d’être, et nombre d’entre eux ont révélé de fabuleux trésors.

Tumuli
Tumuli

Au total, on dénombre 35 tombes et 155 tumulus dans le centre de Gyeongju. Mais 421 tumulus en dehors de la ville ! La plupart des tombes sont issues de la Dynastie des Silla (de 57 avant JC jusqu’en 935), rien de très étonnant vu que la ville fut l’ancienne capitale durant leur règne. Ces tombes sont vraiment gigantesques et intrigantes. Il faut savoir que la plus haute tombe ne fait pas moins de 23 mètres de haut pour 250 mètres de circonférence! Il est interdit de prendre des photos dans la sépulture Cheonmachong (la seule ouverte au public).

Nourriture à foison
Nourriture à foison

16h00- La faim nous tenaille. Nous sommes harangués par une femme se tenant devant son restaurant et nous nous laissons tenter. Au menu bulgogi et ssambap. C’est affreusement délicieux et abondant.

Mes superbes chaussures
Mes superbes chaussures

Requinqués, nous découvrons les ruelles marchandes de la ville et je craque pour des superbes chaussures blanches .

Il est temps de rentrer au hanok. En passant, j’achète une sorte de cake multicolore à base de farine de riz. Pas mauvais.

Nuit au Shillabang Hanok à Gyeongju.

Vendredi 20 Mars 2015: Busan, à la pointe de la péninsule

Gyeongju\Busan

Petit-déjeuner à l’auberge mais notre hôtesse est invisible, il manque même de la confiture et un petit garçon (sans doute le fils de nos hôtes)entre dans la salle à manger sans mot dire, surtout en faisant la tête et en croisant les bras.

Détail d'un toit
Détail d’un toit

Nous quittons rapidement notre hanok en laissant un mot pour notre hôte invisible et prenons le bus n°60 pour Simgyeongju station ( autre bus possible 50,51,60,61,70 et 700) la nouvelle station ferroviaire excentrée de Gyeongju. Nous l’atteignons en 20 minutes. Nous y achetons du soju de nouveau.

Direction Busan à bord d’un train rapide KTX.
Deuxième ville du pays, Busan est un port très important, une ville moderne, porte d’entrée vers le Japon. Ville où il fait
bon vivre, constellée d’espaces verts et de plages, Busan est une destination agréable. Ses habitants, méridionaux, sont plus métissés qu’à Séoul et la ville semble moins frénétique, dotée d’un charme tranquille.

Plage de Busan
Plage de Busan

Nous achetons un ticket de métro, pour rejoindre notre hôtel mais je m’aperçois que l’achat d’un pass journée de 4500w est plus rentable. Le métro est comme partout très propre est comporte 6 lignes. A la station de Busan station, un employé anglophone vient nous aider pour l’utilisation des machines. Efficace.

Notre chambre
Notre chambre

Nous atteignons notre hôtel Haendae station , exit 5, après 1 h de trajet. Le lobby est situé au 9ème étage, ceux du dessous sont des restaurant, des bars et des salons de massage.

Nous déposons nos bagages à notre hôtel et repartons pour Bembo-sa M°Ligne 1, sortie 5, nous sommes trop fatigués et optons pour une fois pour le taxi. Le sentier menant au temple sert de point de départ aux randonnées vers le Geumjeongsan. Beomeosa est un temple avec une histoire de 1300 ans.

Entrée du Temple
Entrée du Temple

Comme dans la plupart des temples, je m’y sens apaisée, sereine, l’endroit est vraiment propice à la méditation. Nous croisons de nombreux moines qui nous saluent avec un sourire apaisant.

Nous redescendons avec le bus n°90.

Shopping
Shopping

Nous enchainons avec du shopping-street au quartier universitaire Busan Nat’l University station, exit 1 ou 3. Beaucoup d’étudiants y font des emplettes. On ne retrouve pas les mêmes vêtements qu’en Europe ici.

Marché de Jagalchi
Marché de Jagalchi

Le marché aux poissons Jagalchi, ligne 1 du métro- arrêt station Jagalchi.
Le marché aux poissons de Jagalchi est à la Corée ce que le marché de Tsukiji est au Japon : une véritable institution, qui offre un vrai spectacle aux visiteurs. Au petit matin, dans une animation fantastique, les détaillants marchandent le poisson frais, pêché dans la nuit. On y voir de nombreuses espèces mais c’est surtout l’atmosphère euphorisante que l’on retient! Les étals affichent des poissons et autres animaux de mer parfois étonnants. Mais on ne va pas y manger car tout cette faune vivante qui semble nous regarder nous met mal à l’aise.

Déjeuner
Déjeuner

Nous rentrons enfin à l’hôtel nous poser. La plage est à deux pas, avant de trouver un restaurant, nous allons y faire un petit tour. Elle est assez grande. Au marché, nous entrons dans un restaurant qui ne paie pas de mine, ce que nous mangeons est excellent mais un peu (trop) épicé.

Casiers du Spaland
Casiers du Spaland

C’est une journée bien remplie, et ce soir j’ai besoin de me détendre. Direction Spaland à Shinsegae, Métro Centum city. Les coréens aiment aller en fin de semaine au
Jjimjilbang pour se détendre après une semaine trépidante.

Je suis accueillie par une jeune femme qui me tend une clé pour déposer mes chaussures dans un box. Ensuite, je rejoins les bains côtés femme où il faut s’y baigner nue. Je dépose cette fois-ci mes vêtements
et je me dévêtis donc.

SEV room
SEV room

J’ai fait la même chose à Kyoto donc je ne suis pas dépaysée. Toutes les femmes sont nues: jeunes ou vieilles, maigres ou grosses. La salle ne comporte pas moins de 8 bassins dont la température
de l’eau varie de 20° à 43°, eau pure, bicarbonatée ou salée dont deux en extérieur, ainsi que 3 saunas avec TV inside de 65 à 76°C. Les salles mixtes sont composées de plusieurs salles de hammam et sauna à ambiances différentes. De nombreux jeunes, amis et familles s’y retrouvent pour discuter et s’y détendre. On peut y rester 4h pour 10000wons (tarif de nuit à partir de 21h00), un snack permet de se restaurer ou de boire pour se désaltérer.

Je teste chaque salle et chaque bain en deux heures. Suis-je détendue? Oui, car cette nuit sera la meilleure.

Nuit au Sunset Business Hotel à Busan.

Samedi 21 Mars 2015: Dernière journée à Séoul

Villes: Busan\Séoul

Petit-déjeuner salé
Petit-déjeuner salé

Petit-déjeuner coréen et occidental à l’hôtel. Cette fois-ci, nous prenons de l’avance pour ne pas être en retard à la gare de Busan.

Nous montons à bord du train rapide KTX qui part à l’heure pour rejoindre Seoul en 3H25.

Nous quittons aujourd’hui la partie méridionale de la Corée en direction de Séoul.
Il nous reste encore beaucoup de choses à voir durant ces dernières heures !

img_1606Incontournables : Le Palais de Changdeokgung, Anguk station , sortie 2
Le palais de Changdeokgung fut construit au cours de la Vème année du règne du roi Taejong (1405, dynastie Joseon).
Classé au patrimoine de l’Unesco, il s’agissait du palais principal de la royauté durant la dynastie Joseon. Des cinq palais royaux, celui-ci est le mieux préservé. Son jardin, Huwon, que nous ne visiterons pas
par manque temps, ce qui signifie  » jardin secret « , offre de superbes panoramas sur des pavillons et des étangs magnifiques.img_1613

Design Plazza, métro Dongdaemun history and culture park, exit 1. Il abrite une exposition de designers et nous espérons y trouver des objets innovants.

Nous déambulons dans les allées de cette boutique de designers de tous pays et nous achetons quelques bricoles. Dehors, une centaine de chalands propose divers petits objets. Je trouve enfin des masques en tissus.
J’en achète trois. Chouette!

Nuit à l’hôtel Sunbee à Séoul

Dimanche 22 Mars 2015: Départ de Corée et Arrivée à Paris

 

Villes: Séoul\Paris

Petit-déjeuner à votre hôtel.

soeurTransfert à l’aéroport de Séoul Incheon par limousine bus (ticket à acquérir sur place), afin de prendre votre avion de retour en direction de Paris Roissy CDG (via Londres) sur British Airways vol 322.

Cette fois-ci, nous ne sommes pas surclassé mais quand ma voisine s’est assise prête de moi, j’ai souris: une religieuse. Juste ce dont j’avais besoin. Après toutes ces histoires de religion, Charlie, etc…
J’avais besoin d’une âme « pure ».

Et ainsi, nous discutons pendant plus de deux heures sur sa vie, un peu la mienne. Sa présence à mes côtés me rassure étrangement.

Je me sens détendue. Je l’envie, j’envie sa foi. Sa sérénité. Son absolue confiance en cet être invisible qui est Dieu.

Un Dieu qui porte des noms différents.

A bord, je termine le visionnage d' »Une nouvelle amie » puis « Alexander and the horrible, terrible day », suivi de « There is where I leave you » et enfin « Hundred foot journey »

Arrivée à Paris en fin d’après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *