Villefranche Sur Saône (France) du 22 au 24 novembre 2014

24Nov - by admin - 0 - In Europe Europe de l'Ouest France Récit

Virée dans le Beaujolais

Rue du Faucon
Rue du Faucon

Après le Médoc et l’Alsace, nous attaquons la région du Rhône pour une découverte œnologique.

C’est une traversée de la France après Pauillac, Chartres puis Tours. Une autre façon de voyager sans parcourir des milliers de kilomètres.

Notre chambre
Notre chambre

Choix de l’Hôtel: J’apprécie quand il se trouve proche du départ et/ou de l’arrivée. J’opte pour « Ici et Là » situé à quelques minutes à peine de l’arrivée. Bon choix car très calme (demander une chambre sur cour)

Choix du transport : j’ai hésité avec le train pour l’écologie mais nous avons finalement opté égoistement pour la voiture individuelle, plus chère, plus polluante mais tellement pratique.

Lien utile: Si vous voulez visiter par la même occasion Lyon qui se trouve à 35 minutes, vous pouvez bénéficier d’un guide bénévole qui vous accompagne pendant 3 ou 4h à travers la ville, ce sont les Lyon greeter.

Vendredi 21 Novembre 2014- Ile de France/Villefranche sur Saône

Nous quittons la maison tôt. En ce vendredi matin, les routes sont dégagées. Quel plaisir de circuler sur l’autoroute avec personne ni devant ni derrière.

Découverte de notre hôtel

Nous atteignons notre destination à midi. Le check-in est aisé.

Notre salle de bain
Notre salle de bain

Notre chambre est située au 4ème étage, chambre donnant sur cour donc calme, ce qui était ma requête. Nous déballons nos affaires, je vérifie mes affaires de course ( mais bon, c’est un peu tard). La chambre est claire, moderne, spacieuse avec un grand lit double, un placard et coffre-fort. La salle de bain comprend une douche, elle est adaptée aux personnes handicapées.

Petits pains
Petits pains

Ensuite nous descendons au restaurant où j’avais réservé 15 jours à l’avance. Bien mal m’en a pris car les restaurant est rempli d’hommes et de femmes d’affaires ventrus. Nous sommes accueillis par le maitre d’hôtel qui nous place à une petite table. Nous pouvons voir évoluer et travailler le chef et ses acolytes à travers la vitre.

Déjeuner au Belooga:

C’est un restaurant gastronomique, l’ambiance est cosy, le personnel évolue avec discrétion.

Omble chevalier rôti
Omble chevalier rôti

Nous optons pour le menu découverte qui se compose d’une entrée, d’un plat et d’un dessert. Le maitre d’hôtel nous conseille pour le Beaujolais, nous prenons carrément la bouteille entière. Une mise en bouche velouté de crevette
nous est offert en attendant notre commande.

Omble chevalier rôti
Omble chevalier rôti

Petit à petit, la salle se remplit, les serveurs discrets servent à pas feutrés des mets délicieux. Nous dégustons en silence nos plats, je profite de l’absence du serveur pour prendre discrètement (du moins je l’espère) quelques photos en souvenir. Le Beaujolais est excellent bien que je ne sois pas spécialiste (franchement rien à voir avec le Beaujolais que j’achète habituellement au supermarché ) et, ma foi, la bouteille a été descendue allègrement et sans complexe. Cela commence très fort. D’ailleurs, je le payerai dans l’après midi avec quelques crampes et des nausées. Sûrement un certain manque de pratique.

Retrait du dossard

Bien repus mais sobres malgré tout, nous partons au Parc des Expositions pour le retrait de mon dossard. C’est assez rapide, j’ai un tee-shirt XS qui a l’air d’un vrai XS. Les exposants sont peu nombreux, nous flânons un peu entre les stands.

Visite du centre de Villefranche sur Saône

Collégiale Notre Dame des Marais
Collégiale Notre Dame des Marais

Nous avons de la chance: la météo est clémente, demain aussi apparemment. Un soleil chaud nous accueille. Je laisse mon manteau dans notre chambre.

Notre hôtel est situé à 200 mètres de la rue Nationale, rue principale. J’avais prévu une visite guidée mais nous préférons longer les trottoirs et nous arrêter quand bon nous semble. Je m’étais renseignée sur le site de l’Office du Tourisme sur les endroits à visiter. J’ai réservé puis annulé aussitôt une visite avec les guides de Lyon, Lyon greeter par manque de temps. Nous ferons donc par nous même la visite de Villefranche sur Saône et des Maisons Renaissances.

Nous aimons les édifices religieux quel qu’ils soient. Pour la splendeur de certaines constructions mais surtout pour l’ambiance paisible et sollennelle qui y règne.

Collégiale Notre Dame des Marais:

Vitraux de la Collégiale
Vitraux de la Collégiale

« Initiée dans la deuxième moitié du XIIème siècle, sa construction s’est poursuivie jusqu’au début du XVIème siècle. Chaque époque a laissé une empreinte caractéristique.
Sont encore romanes les voûtes en berceau brisé du chœur et de l’ancien transept alors que les croisées d’ogive des bas-côtés sont typiquement gothiques (XIIIème siècle).
Les voûtes de la nef principale à liernes et tiercerons sont un peu plus tardives (XIV-XVème) alors que la façade du début XVIème est de style gothique flamboyant.
Le décor sculpté, autrefois abondant, a souffert des Guerres de Religion et de la Révolution. L’ensemble (extérieur et intérieur) a été splendidement restauré.

Les orgues méritent une mention spéciale. Construit en 1834-1835 par Joseph Callinet, l’orgue de Notre-Dame des Marais était à l’époque novateur dans l’archevêché de Lyon car proscrit par le rite lyonnais.
Il est maintenant classé après avoir été rénové à plusieurs reprises. » (Wikipedia)

Après avoir repéré les derniers 500 mètres de la course dont une partie du parcours traverse la rue Nationale, nous rentrons nous reposer dans notre chambre. Bien que je compte m’amuser, je vais tout de même courir
42195 mètres. J’en profite pour grignoter un peu de mon gâteau-sport maison.

Pasta Party

Pasta Party
Pasta Party

Retour au Parc Expo où la salle se remplit progressivement. De grandes tables sont alignés pour environ 800 convives. Nos voisins parlent de…marathon. Pour quelques uns, ce sera leur premiers, ils sont fébriles et inquiets.

Défilé des drapeaux internationaux
Défilé des drapeaux internationaux

Au menu de ce soir, Entrée: pâtes froides, Plats: spaghettis bolognaises, Dessert: tarte aux pommes. Le tout arrosé de … Beaujolais nouveau évidemment. Un seul verre suffira pour moi ce soir. J’ai eu ma dose ce midi.
A noter qu’ici, on boit en apéritif du Beaujolais-Cassis.

Bonne ambiance
Bonne ambiance

L’ambiance est festive, joyeuse, un orchestre local anime admirablement la foule qui se déchaine.

He Ho! nous avons un marathon demain les amis! Nous sommes les premiers à quitter la salle. Je suis crevée de toute façon.

Je me couche tôt non sans avoir préparé mes affaires pour la course et programmer mes deux réveils…

Samedi 22 Novembre 2014 – Villefranche sur Saône/Fleurie/Villefranche sur Saône

Une fois n’est pas coutume, j’ai très bien dormi cette nuit. Probablement la confortable literie ou l’absence d’enjeu particulier.

Le service de petit-déjeuner n’étant ouvert qu’à partir de 7h00, je termine mon gâteau-sport et je bois de l’eau vers 6h30 avant de me préparer.

Attente des bus navette
Attente des bus navette

Nous cherchons en vain la navette qui devait se diriger vers le Parc Expo. Heureusement, au moment de venir rechercher la voiture au garage, une autre en sort. Je l’arrête. J’ai de la chance, la conductrice y tient un stand et accepte de m’y emmener avec elle.

Arrivée au Parc des Expos, je fais la queue pour la navette vers Fleurie accompagnée par un groupe de musicien en ce matin un peu frisquet quand même.

Dans le bus, je fais la connaissance d’un coureur de 74 ans, qui coure en moins de 3h et qui a débuté il y a 20 ans. Le trajet passe vite en bavardant.

Fleurie

Buffet dans le stade
Buffet dans le stade

Nous arrivons à Fleurie, village-départ où à la descente du bus, nous sommes accueillis par un orchestre et par les 61 drapeaux représentant les coureurs internationaux.

Je me dirige vers le gymnase, je m’arrête pour boire mon premier verre de Beaujolais proposé par un bénévole.

Notre bus est le troisième, des dizaines suivront. Le gymnase se remplit progressivement de coureurs déguisés au non. Des clowns, des infirmières, des Tortues Ninja, des pirates (d’autres), Napoléon, etc.. se croisent,
s’échauffent , se reposent, s’abreuvent en attendant le signal de départ.

Ambiance au stade
Ambiance au stade

Je discute encore et toujours avec mes voisins, histoire de s’occuper. Je reste assise par terre essayant de me concentrer. Je dépose rapidement mon sac coureur avant la cohue.

Après un discours du directeur de la course et du parrain Stéphane Diagana, nous nous dirigeons tous vers la ligne de départ à 300 mètres du gymnase. Je fais la connaissance des C. et des Lacox, fervents membres de CLM, je parle avec mes voisins tout en essayant de me rapprocher discrètement de la ligne de départ.

10h00 – Départ du Marathon – Récit de la course ici…

Fin du spectacle
Fin du spectacle

J’ai récupéré mes affaires au marché couvert. Des enfants se retournent sur mon personnage de pirates. Je suis heureuse d’avoir pu amener des sourires sur des visages tout au long de ce marathon.

Je reste un peu pour encourager les coureurs suivants. Les déguisés commencent à arriver, ils ont pris le temps de profiter de l’ambiance. Mais je commence à fatiguer. Nous rentrons à l’hôtel. Je me douche rapidement et comme d’habitude, j’ai besoin de me dégourdir les jambes. Nous ressortons sous un soleil magnifique.

Mais mes jambes flanchent, je n’ai même pas faim, je n’ai rien mangé depuis ce matin. Nous rentrons nous reposer de nouveau à l’hôtel.

Parade nocturne
Parade nocturne

17h30- Beaujolais Parade sur la Place des Arts – Il commence à faire nuit. Des associations défilent à la torche, des carrosses sont tirés par de splendides et vigoureux chevaux. c’est la fête!

18h30- Mise en perce du Beaujolais Nouveau sur le Parvis de l’Hôtel de ville – Il y a trop de monde, nous apercevons de loin les feux d’artifices.

20h00- Nuit du Marathon!!! Nous regagnons le Parc Expo où des belles tables sont alignées. Le service débute à 21h00, le repas est composé de bouchées à la reine, de canard et pommes de terre et d’un gâteau au
chocolat le tout toujours arrosé de Beaujolais nouveau. C’est très honorable.

Les gens commencent à danser mais franchement, ce n’est pas notre truc, nous sommes encore les premiers à partir.

Dimanche 23 Novembre 2014- Villefranche sur Saône/Ile de France

Buffet petit déjeuner
Buffet petit déjeuner

Après une bonne nuit calme sans réveil, nous remballons nos affaires et prenons notre petit-déjeuner buffet au rez de chaussée. Celui-ci ci est très bien garni avec saumon fumé, oeuf, pains, fromages, viennoiseries,
salades de fruits, jus de fruits frais, etc…

Nous sommes fin prêts pour rentrer à la maison.

Le traffic est un peu plus dense mais correct.

Retour à domicile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *