Vienne (Autriche) du 12 au 15 avril 2014

15Avr - by admin - 0 - In Europe Europe de l'Ouest Récit

Valser à Vienne

Drapeau autrichien
Drapeau autrichien

Novembre 2013: réservations Marathon+ vols + hôtel

Décembre 2013: Réservation places Opéra de Vienne mais je ne parle pas allemand et je n’ai rien compris au système de réservation. Finalement: les places m’ont filé entre les doigts. Je suis extrêmement déçue.

Conversation: J’ai essayé d’apprendre l’allemand pour pouvoir entamer une conversation. Hélas, je n’ai jamais accroché avec la langue de Goethe. Je me contenterai de mes bases apprises au lycée.

Samedi 12 Avril 2014

Klimt
Klimt

Aéroport Roissy Charles de Gaulle aérogare 2F très tôt le matin. Comme nous avons pré-imprimé la carte d’embarquement et que nous n’avons que des bagages à main, nous accédons rapidement à la douane.
A l’aérogare de Vienne, aucune formalité, nous empruntons rapidement les sorties pour nous diriger vers le RER viennois, le S-Bahn 7 qui nous amène en 45 minutes au centre-ville. Le « RER » est signalé par un rond
bleu avec dedans un logo en forme de « S » blanc. Attention, ne pas prendre le City Air Train (CAT) à l’embranchement qui dessert également l’aéroport vers le centre ville, un peu plus rapide certes, mais un peu
plus cher aussi.
Infos pratiques: le billet aller coûte 4€20 (soit un billet acheté sur le quai soit 2 billets de 2€20).

Récupération du dossard
Récupération du dossard

Station Kriau: Marathon expo à Vienna Sports World- Messe Wien Hall D situé juste à la sortie du métro. Je récupère rapidement mon dossard. Celui-ci est imprimé sur place et la puce, réutilisable est vendue 5€.
Je cherche en vain le stand de « Running skirt » où je me faisais une joie d’acheter de nouvelles jupes de course. Je ne les trouve pas, je suis déçue.
Nous rejoignons ensuite notre Hôtel après avoir acheté un forfait transport 72h (15€40).

Notre chambre au dernier étage
Notre chambre au dernier étage

ViennArt Hôtel situé au Museum Quartier. C’est un 4 étoiles aux normes du pays. La chambre n’est pas prête. Nous cherchons un restaurant, nous nous dirigeons vers le marché Naschmarkt où une foule de touristes afflue de tout côté.
Le marché consiste en une enfilade de stand en longueur alternant resto et chalands. Les légumes et fruits sont bien achalandés. Les couleurs sont belles, les odeurs agréables.

Viener schintzel
Viener schnitzel

Nous repérons une brasserie dans le coin et nous dégustons une Wiener Schnitzel (escalope de porc pané) accompagnée d’une salade et d’une bonne bière (come d’habitude).

Repus, nous poursuivons notre exploration de ce quartier par la déambulation au flea market ou puces. De nombreux stands sont tenus pas des turcs. Les articles sont souvent chers, peut-être ont-ils repéré que nous étions étranger?

Vue du balcon
Vue du balcon

A notre retour, notre chambre est prête. 604, sixième étage avec balcon. Pas mal. TV Samsung grand écran plat, baignoire, accessoires de toilettes.

Nous nous reposons un peu. Avant d’aller repérer au Heldenplatz la zone d’arrivée, les Points de rencontre famille. J’ai bien choisi l’hôtel qui se trouve à moins de 500m. J’aurai moins de jambes à trainer demain.
En allant faire un tour au Rathaus (Hôtel de ville), nous traversons son parc qui accueille une foule de personnes habillées en lederhose et dirndl.

Animation musicale
Animation musicale

Autour de stands de restauration, des jeunes et moins jeunes, un verre de vin blanc à la main, se groupent pour discuter, danser, boire et manger. Une ambiance très chaleureuse et bruyante.

Il est temps de faire un tour au Friendship party.

Plafond du Rathaus
Plafond du Rathaus

Le Rathaus est un monument magnifique. La salle des fêtes est immense. un orchestre joue quelques morceaux de musique classique. On y sert des pâtes napolitaines et des pancakes « Kaiserschmarrn » (crêpe avec raisins coupés et confiture d’abricot) au prix de 9€ chaque part. Mais nous n’avons pas faim.

J'ai valsé à Vienne
J’ai valsé à Vienne

Tandis que nous admirons le beau plafond de cette immense salle, un air de valse retentit et des taxis-dancers se mêlent à la foule. Depuis le temps que je rêver de valser. J’accepte l’invitation. Eh bien, je ne savais pas que c’était si dur. Compter jusqu’à trois ne suffit pas. Je plains les pieds de mon partenaire qui m’explique gentiment les pas à suivre. Je n’y arrive pas ! C’est dingue!
A la fin du morceau, je suis en nage. Je remercie mon danseur pour sa patience.

Nous retraversons le parc du Rathaus où la fête continue à battre son plein. Mais il me faut ma ration glucidique avant l’épreuve de demain. Nous choisissons un resto presque au hasard.
Wienerwald sur Bellariastrasse. Horrible: le serveur nous regarde à peine, le plat nous est servi 30 minutes après… et il est visiblement surgelé!

Heureusement que notre hôtel est confortable, il propose de midi à minuit des boissons chaudes ou froides à volonté dans un salle du rez-de chaussée.

Dans notre chambre, je prépare mes affaires pour demain. L’angoisse monte un peu.

J’essaie de me coucher tôt. Je programme mon réveil à 6h15 pour avoir le temps d’avaler un petit-déjeuner tôt.

Dimanche 13 Avril 2014- Jour du Marathon

Ma nuit est courte, comme d’habitude. Je descends seule me ravitailler. La salle du petit-déjeuner est ouverte 1/4 d’heure plus tôt pour les marathoniens. J’ai la gorge nouée. Je réussis tout de même à avaler des granolas avec du fromage blanc, un thé sans sucre, un croissant et un petit gâteau.

La suite ici…

Promenade au Prater
Promenade au Prater

Nous rentrons à tout petits pas vers notre hôtel. Je suis frigorifiée.
Après une bonne douche chaude, je retrouve un peu de vigueur. Il est temps de déjeuner. J’avais repéré un resto à deux pas dans notre rue.
Le Glacis Beisl qui a une bonne note dans Tripadvisor.
15h – La salle est encore remplie de marathoniens à cette heure tardive.
Nous patientons un peu avant qu’un serveur ne s’occupe de nous. Heureusement, les plats sont bons, le tout arrosé d’un bon vin blanc autrichien.

Eglise
Cathédrale Saint Etienne

Après un marathon, j’aime bien marcher un peu. C’est la phase de décrassage.

Nous prenons le métro pour le Prater, immense parc d’attraction, il est encore trop tôt, la foule n’est pas compacte. Puis nous visitons la cathédrale Saint Etienne.
Elle est plus jolie à l’extérieur avec son toit de tuiles colorées qu’à l’intérieur où les vitraux sont fades. La Stephen Platz est remplie d’échoppes de souvenirs et de touristes.

Comme nous avons déjeuné tard, nous n’avons pas faim ce soir. Nous nous couchons le ventre à moitié vide.
Nous nous rattraperons demain au petit-déj.

Lundi 14 Avril 2014

Je réussis à entrainer mes co-voyageurs pour une visite du Château de Sissi ce matin, nous prenons le métro jusqu’à la station Schöbrunn, il ne nous reste plus qu’à suivre le flot impressionnant des touristes.

Château de Schönbrun
Château de Schönbrunn

Château de Schöbrunn: nous choisissons l’Impérial Tour qui nous fait visiter que 25 chambres sur les 40 proposées. C’est largement suffisant. Ce musée retrace l’histoire de la famille des Habsbourg.

Fontaine du Château de Schonbrunn
Fontaine du Château de Schönbrunn

En attendant notre tour, nous parcourons le jardin impérial avec au fond une belle fontaine et au loin la Gloriette. Dommage que le vent glacial nous refroidit un peu.
Le billet d’entrée inclut l’audio-guide. Le système est très astucieux, les commentaires sont assez courts et nous obligent à parcourir les salles rapidement. J’ai tout écouté mais je ne saurai vous reconstituer l’arbre généalogique de la famille des Habsbourg.

Museums Quartier
Museums Quartier

Nous poursuivons la visite par celle du Léopold Museum qui expose
Egon Schiele et Gustav Klimt qui sont de très très bons artistes. Nous avons admiré leurs oeuvres avec un très grand plaisir.

15h30. La journée n’est pas finie. Comme la soirée à l’Opéra n’a pas été possible, nous avons décidé de la visiter quand même. Dans le hall d’entrée, les francophones se regroupent autour d’une pancarte.

Opéra de Vienne
Balcons de l’Opéra de Vienne

C’est un bel édifice, impressionnant. Sur la scène, les techniciens installent le décor japonais de ce soir où se jouera le célèbre Opéra en trois actes « Madame Butterfly » de Puccini. Nous circulons dans les coulisses, les balcons, les couloirs et la loge de l’empereur.

Magasin viennois
Magasin viennois

Pour souffler un peu, nous faisons un peu de shopping. Depuis que j’ai vu, lors de la fête devant le Rathaus, des viennois en costumes traditionnels ou Trachten, j’ai envie de Lederhose et de Dirndl. En me renseignant sur internet, je découvre des magasins humanitaires « Humana » qui proposent des vêtements de seconde main. Après avoir farfouillé pendant plusieurs minutes, nous découvrons deux dirndl à notre taille, mais pas de lederhose. Je chercherai sur le net.

Vin Plachutta
Vin Plachutta

Après un petit tour à l’hôtel où nous en profitons pour boire un bon chocolat chaud au « Café lounge » ouvert gratuitement de midi à minuit pour ses clients. Ensuite, nous reprenons le métro (maintenant,
nous sommes des habitués, en même temps, 5 lignes , c’est plutôt facile) pour rejoindre le restaurant que j’ai repéré numéro 1 sur Tripadvisor la
brasserie « Loca »
. Comme il fallait réserver à l’avance, nous essayons de venir dès l’ouverture. Mais une fois devant la porte, nous hésitons et optons pour le restaurant situé à côté La Plachutta.

Taffelspitz
Taffelspitz

Nous entrons dans le restaurant avec précaution car nous sommes un peu intimidés par l’uniforme des serveurs. Nous sommes impressionnés par le décor mais aussi par l’accueil chaleureux malgré nos tenues plutôt décontractées. Nous choisissons une soupe à l’oignon, un Tafelspitz, spécialité de la maison, un Fillet tips with morels, un Rated Calf’s live arrosés d’un Blaufränkisch Risl.
C’est tout simplement délicieux d’autant plus que le service est impeccable et impressionnant. De voir tant de personnel à notre disposition nous met de très bonne humeur. Pour notre dernière soirée viennoise, nous sommes ravis.

Je repars un peu pompette.

Mardi 15 Avril 2014

Dans le passage
Dans le passage

Pour notre dernière journée à Vienne, nous nous levons tôt pour voir la ville sans ses touristes. Je veux absolument voir le passage Freyung avec son café Beaulieu et sa boutique de chocolat. Ensuite, nous parcourons les rues du Graben où se côtoient de nombreuses boutiques. Enfin, nous nous recueillons dans la Cathédrale Saint Etienne très calme où se tient l’office du matin. C’est apaisant.

Nous retournons à l’hôtel pour profiter de notre dernier petit déjeuner: jambon, fromage, saucisse, oeuf brouillé, pommes de terre, pain noir aux céréales, croissant, petits gâteaux, chocolat, thé, jus de fruits, fromage blanc + granola et même un verre de vin mousseux!

Oeuvre d'art ?
Oeuvre d’art ?

Nous repartons pour un dernier musée: MUMOK (Musée d’art contemporain) situé au Museums quartier. Par rapport à celui d’hier, je suis très déçue. Si exposer une chaise à l’envers est de l’art, si filmer des vieux nus qui dansent est de l’art, alors, je n’aime pas l’art. Habituellement, j’aime être bousculée dans ma vision des choses, ici, je ne trouve rien d’original ni quelque chose qui m’interpelle.

Devanture de Tar'ta tata
Devanture de Tart’a tata

Après ce musée, nous repartons découvrir Neubau, un quartier de bobos et bordé de boutiques originales. En effet, au détour d’une ruelle, nous tombons sur une boutique qui vend de superbes robes rockabilly. Nous
crackons pour une bleu à point blanc très sage. Notre fille ayant une petite faim, nous entrons dans une pâtisserie … française: Tart’a tata ». Notre fille a été attirée par la délicieuse tarte au citron exposée mais a craqué pour la tourte aux épinard et crevettes. Nous parlons français, ce qui a attiré l’attention du pâtissier … français.
Nous le félicitons pour ces « Lapins crétins » exposés dans la vitrine.

Escalier du Palais de
Escalier du Palais Impérial

Après cette halte très rafraichissante, nous poursuivons notre exploration du quartier de Neubau. Nous arrivons enfin sur Mariahilferstrasse, LA rue commerçante de Vienne. Et comme par hasard, nous trouvons un magasin qui propose de nombreux vêtements traditionnels. J’essaie un short un peu trop grand. Finalement, je craque pour un lederhose en cuir qui descend au genou après avis d’un client qui fait des essayages également.
Et oh, surprise! La maison solde tout le magasin à moins 50 pour cent. Je repars heureuse. La nuit précédente, j’ai cherché partout ds sites de vente de vêtements folkloriques.

Palais impérial
Palais impérial

Le portefeuille bien allégé, nous sommes agressés par le vent et la pluie glacée qui ne cessent depuis ce matin. Faute d’abri, nous décidons de nous réfugier au Palais de la Hofburg ou Palais Impérial. Au rez de chaussée, nous y admirons les milliers et milliers de couverts, d’assiettes, d’argenterie du palais.
C’est impressionnant mais nous pensons surtout aux pauvres employés qui devaient entretenir toute cette vaisselle. A l’étage se trouvent les appartements de l’Impératrice, on y découvre son quotidien notamment sa salle de sport. Pas mal!

Nos tickets d'entrée
Nos tickets d’entrée

Vienne, c’est fini, nous empruntons une dernière fois le métro puis le S-bahn pour l’aéroport. A la douane, ils sont un peu plus tatillons qu’à Paris, ils me font ouvrir ma valise pour un échantillon de parfum qu’ils osent tester au cas où!

Dans l’avion du retour via Air France, nous avons droit à un sandwich et même à une petite bouteille de vin. Chouette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *