Boston (Massachussetts – Etats-Unis) du 15 au 19 avril 2011

19Avr - by admin - 0 - In Amériques Etats-Unis Récit

Du 15 au 19 Avril 2011

Freedom Trail
Freedom Trail

Roissy, 11h 30,

Après une courte nuit, le réveil est un peu difficile. Heureusement que le vol se situe dans l’après-midi, cela nous permet de nous lever en douceur.

Nous voyageons avec Thomas Cook Marathon pour pouvoir comparer avec Planet Tour. Les tarifs sont à peu près identiques et en plus de deux sacs à dos, je reçois en plus une tenue de course complète aux couleurs de la France.
A cause de l’éruption du volcan islandais l’année dernière, grand nombre de coureur européen n’a pu décoller l’année dernière, ce qui ont rendu les places très chères cette année, et à force d’entêtement  et de persévérance, j’ai eu la chance d’obtenir un billet pour 2011. Avec Boston, je pourrai ainsi compléter mon 4ème des Big Five du World Marathon Majors.

Roissy Charles de Gaulle
Roissy Charles de Gaulle

Nous avons réservé notre place au parking par prudence et après avoir tourné un peu dans l’aéroport, nous nous garons facilement au PAB résa vacances et retrouvons l’équipe d’accueil de Thomas Cook au Terminal 2E. Enregistrement à la borne, puis des bagages. A 11 h, nous avons déjà passé la douane pour un embarquement à 12h50!!! En tout cas, pas de stress, mieux vaut arriver tôt que tard.
Nous avons le temps de parcourir les boutiques duty-free, de prendre un café et une part de mon fameux gatosport maison.

Arrivée à Boston
Arrivée à Boston

Le vol a été ponctué de nombreuses zones de turbulence parfois impressionnantes. Le Boeing 747 étant plutôt vieux, nous n’avons eu droit qu’à un écran collectif, il ne me restait plus qu’à dormir un peu. Ce que j’ai réussi à faire pendant 4 heures.
A l’atterrissage, le commandant de bord nous a souhaité un bon marathon (l’avion était rempli de coureurs ) et nous a annoncé la température extérieure de 5°C ( nous avons quitté Paris à 25°C !!!).

Mots-clés

Charmant – Celtics- – Quincy market – Harvard – MIT- Boston Common – Freedom trail

Vendredi 15 Avril 2011

Immeuble Bostonien
Immeuble Bostonien

Boston, après les formalités habituelles, douanes ( ils sont plus sympas quand ils ont affaire à des marathoniens), bagages, tous les coureurs et accompagnateurs sont rassemblés dans le hall de l’aéroport.
Nous attendons les retardataires et la responsable s’assure qu’il ne manque personne à l’appel. A 16h, nous quittons enfin Logan par un bus qui nous emmène à note hôtel le Holiday Inn à Beacon Hill.

Marathon expo de Boston 2011
Marathon expo de Boston 2011

A peine nos bagages posés dans la chambre, nous nous dirigeons vers le Hynes Convention Center qui abrite le marathon-expo afin de récupérer le fameux dossard et tout ce qui s’en suit.
Comme il ne nous reste qu’une heure pour tout faire, nous prenons le métro ou Tube ou « T » pour arriver plus vite et profiter un peu de l’expo.
Pour acheter les tickets, un distributeur est à notre disposition à l’entrée des métros et un préposé est toujours là pour vous aider au cas où, ce qui est le cas pour nous. Un seul ticket d ‘une valeur de 4 dollars pour un trajet aller pour deux.
On se repasse le même ticket par dessus le tourniquet. Les quais sont laids, les wagons sont affreux et aussi bruyants qu’à NYC.

Gravure du Marathon
Gravure du Marathon

Après une petite trotte à pied vers le centre d’exposition, nous arrivons enfin à destination. Les bénévoles sont nombreux, le dossard et le tee-shirt officiel sont rapidement dans mon sac en moins de cinq minutes.
Puis nous parcourons les allées où exposent des grandes marques de sport mais rien ne m’attire vraiment. Néanmoins je me déleste de quelques dizaines de dollars pour un ensemble corsaire/tee-shirt Adidas aux couleurs de Boston Marathon 2011.

Premier repas bostonien
Premier repas bostonien

En sortant vers 19h nous avons faim et trouvons un resto juste à coté; le Whiskey, un pub irlandais très animé et bruyant mais plein de charme. Hamburger pour moi et filet pour mon mari avec des beignets de calamars.
Même la serveuse est très sympathique surtout quand elle a su que j’allais courir le marathon. Ici, aux USA, un marathonien est éminemment respectable et respecté.
Bien repus et surtout horriblement fatigués, retour en T.

  • 21h00 heure locale, nous sommes épuisés.

Samedi 16 Avril 2011

Notre chambre
Notre chambre

La nuit a été calme : couchés à 21h et réveillés à 3h. Nous nous sommes rendormis encore une heure ou deux.
A 6h, je me rends à la salle de sport pour un petit footing sur le tapis de course.
Je suis seule et au dehors, l’averse fait rage. Ce petit dérouillage m’a bien réveillée. Cela ne présage que des bonnes choses pour lundi.
Le petit-déjeuner s’est bien passé, j’ai mangé comme il faut pour une personne qui se prépare à courir 26,2 miles dans deux jours,
c’est-à-dire gâteaux, jus d’orange, œufs brouillés, saucisses, pommes de terre. Je n’ai plus faim jusqu’à 15h00.

Notre groupe de marathonien
Notre groupe de marathonien

La visite de la ville en car avec un guide a été très constructive. Cela nous a évité de longues marches inutiles. De Beacon Hill à Fenway park, en passant par Cambridge où se situe la fameuse Harvard,
nous découvrons Boston avec ses immeubles en briques rouges. Dommage que la météo ne nous soit pas favorable, un horrible vent frais a un peu gâcher notre promenade. Grâce à notre guide très sympathique et intéressant, nous avons pu cibler les endroits intéressants pour nous.

Parc de Harvard University
Parc de Harvard University

Harvard a été une halte très instructive, ainsi que le parcours des petites rues de Beacon Hill. Dommage que le temps fût si glacial.
Sans chapeau ni gants ni même un petit manteau, nous étions bien heureux de retrouver la chaleur de notre car. Le soleil absent nous rendait la visite un peu morne mais la curiosité l’a emporté sur le reste.

Quincy Market
Quincy Market

Après ce tour guidé, nous décidons de visiter Quincy Market et Faneuil Hall où nous traversons un couloir immense rempli de petits restos.
Sur notre chemin, nous croisons malheureusement des magasins qui nous attirent et nous ont allégé de quelques dollars. Puis nous avons faim vers 14h00, c’est à ce moment -là que le Durgin apparaît comme le sauveur à nos yeux.

Déjeuner à Farneuil Hall
Déjeuner à Farneuil Hall

La serveuse me parle mais je ne comprends rien. Alors que je m’astreins à écouter de l’américain 20 minutes par jour, je suis incapable une fois sur place
de comprendre un traitre mot de cette langue que pourtant j’aime. Cela m’énerve au plus haut point.
Il n’y a pas de pâte dans le menu, tant pis, on verra ce soir, pour moi, ce sera poisson du jour avec une purée de pomme de terre + une purée de carotte accompagnés de pain de maïs.

Hôtel de ville
Hôtel de ville

Après avoir parcouru des kilomètres, nos jambes crient fatigue, nous rentrons à l’hôtel bien contents de rejoindre notre chambre pour une petite sieste vespérale. Nous nous endormons vers 18h en nous promettons de nous réveiller pour prendre notre dîner dans le restaurant de l’Hôtel pour ne pas aller trop loin. Mais nous n’émergeons qu’à 23h00 et nous recouchons le ventre vide.
Nous sommes complètement déphasés.

Nous nous réveillons plusieurs fois dans la nuit. Réveil à 4h00, j’en profite pour communiquer par internet avec les enfants restés sur place.

Dimanche 17 Avril 2011

Au MIT
Kismet au MIT

Nous quittons Boston à pied pour rejoindre Cambridge par le pont Longfellow Bridge, je photographie la skyline de Boston, nous croisons des dizaines de coureurs. Après trente minutes de marche, nous atteignons le MIT puis le musée. Il est très intéressant, notamment Kismet, le robot au visage animé.

Nous retraversons la Charles River, le centre-ville de Boston est complètement accessible à pied. Bien couverts, la marche est agréable. Shopping au
Prudential center
pour les magasins de souvenirs. Déjeuner de pâtes pour moi à California Pizza Kitchen, c’est excellent.
Puis sur Boylston street, derniers préparatifs pour l’arrivée du marathon de demain. Des camions, des toilettes portables, les tribunes, les caméras, des fils, des câbles, des barrières, etc…Une ambiance fébrile, d’excitation.
Nous prenons des photos de la ligne Finish. Dire que nous la franchirons demain !!!

Ma pasta Party
Spaghetti Epinards

Nous rentrons tranquillement à pied vers l’hôtel en passant par Public garden Boston, qui se trouve en face du Boston common. Avant de repartir à 19h00 pour la pasta-party.

Boston city Hall pour la pré race-party. Alors que dire. Que ce n’était pas fameux, nous avons eu droit à des barquettes que nous avons rempli plus ou moins de pâtes froides ou chaudes.

Pasta Party
Pasta Party

Elles ne valaient pas leur prix, nous aurions mieux fait d’aller au restaurant tous seuls. Nous rentrons à l’hôtel un peu déçus.

Je prépare mes affaires pour le lendemain: tee-shirt, short, chaussettes, chaussures, dossard épinglé, jambières, bandeau et mini-caméra, pull, imper au cas où, gatosport et bouteille d’eau. Tout est prêt.
Vite, au dodo.

Lundi 18 Avril 2011

Mes deux réveils n’ont pas eu le temps de sonner, je suis sur pied dès 5h00. Petit déj à 6h30, la plupart des coureurs ont déjà rejoint leur bus scolaire. La suite de la journée ici.

Au Wagamama
Au Wagamama

Dîner au Wagamama  dans une grande salle et dans des bols immenses. Franchement, c’est très bon. Je ne me rappelle plus ma commande mais la soupe est très savoureuse et spicy comme je les aime.
Nous rentrons tranquillement à pied à l’hôtel.

C’est notre dernière nuit à l’hôtel. Heureusement qu’il était calme et propre. Il n’est pas ultramoderne mais la Wi Fi fonctionne bien, j’ai pu parler quotidiennement avec les enfants pour avoir de leurs nouvelles.

Mardi 19 Avril 2011

Park Boston
Park Boston Common

Dernier jour bostonien. Réveil presque normal. Dommage, nous commencions juste à nous habituer au décalage horaire.
Petit déj à 8h, l’hôtel commence à se vider de ses marathoniens. Il nous reste encore quelques dollars à délester.
Direction Newbury St et Boylston St où nous trouvons des tee-shirts pour les enfants et des cadeaux pour la famille.

Uno
Uno

Il est temps de déjeuner, nous choisissons le Uno, une chaine américaine qui promet de de servir le client moins de 10 minutes après sa commande.
Nous prenons le menu « Two for you lunch ». Heureusement, car l’heure tourne et il est temps pour nous de rentrer récupérer nos bagages à l’hôtel et prendre le car qui nous amène à l’aéroport.

Immeubles
Immeubles

Dans le car, tous se racontent leur histoire de course. Chacun est content de sa prestation en tenant compte de la difficulté du parcours. Arrivés à l’aéroport, lors de l’enregistrement, je reconnais un membre de CLM ou Courir le Monde
qui poste assez souvent sur le web. Nous discutons un peu.
Je le retrouve un peu plus tard dans l’avion avec d’autres membres très sympathiques également.

Le passage à la douane française est rapide. Nous récupérons notre voiture au parking.
Fin de l’aventure. Une très belle aventure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *